Aménager le terrarium d’un dragon d’eau ( Physignathus cocincinus )

La reproduction du dragon d’eau ( Physignathus cocincinus )
19 novembre 2018

Aménager le terrarium d’un dragon d’eau ( Physignathus cocincinus )

Pour accueillir un dragon d’eau, il est nécessaire de prévoir un habitat adapté, à savoir un terrarium tropical humide. Le dragon d’eau chinois est issu des forêt chaudes d’Asie, où il vit dans des arbres près d’un point d’eau. Le terrarium devra donc procurer un environnement chaud, humide et arboricole. En suivant des règles simples, la maintenance d’un dragon d’eau peut se révéler particulièrement accessible.

Les différentes sortes de vivarium

Dans la vaste gamme de terrarium qui sont disponibles, il n’y a pas seulement les dimensions qui les différencient, en effet, hormis les différences de tailles et d’espaces disponibles, la matière dans laquelle est il est élaboré compte également. Le terrarium en verre est celui qui convient le mieux, pour le maintien de l’humidité, et en ce qui concerne l’hygiène, l’entretien est bien plus simple et il se stérilise facilement. En faisant le choix d’un vivarium en verre, et une fois parfaitement aménagé, il apportera une touche de verdure et s’intégrera dans la décoration intérieure. Il convient de choisir les dimensions du terrarium ainsi que l’épaisseur du verre, en fonction des besoins de l’espèce de reptile qui va y vivre. Il existe également des terrarium en bois, ou en bambou, qui sont plutôt recommandés pour un habitat exigeant une chaleur sèche, bien qu’il soit moins coûteux et plus résistant, sa stérilisation est plus complexe il ne convient donc pas aux espèces de reptiles particulièrement fragiles.

L’aménagement du terrarium

Pour le bien-être du dragon d’eau, il faut aménager son espace de vie en veillant à ce qu’il corresponde le plus possible à son habitat naturel. Il faut installer un substrat de sol pour terrarium, du substrat coco ou du terreau, surtout ne pas utiliser des copeaux ou des graviers. Le dragon d’eau à besoin d’un point d’eau (un bac) où il puisse se plonger totalement. Les plantes et les branches compléteront idéalement son environnement, les branches placées horizontalement doivent être assez larges pour que le dragon d’eau puisse s’y installer. Il ne faut pas omettre de disposer suffisamment de branches verticales afin qu’il puisse grimper. En procédant à ces aménagement, il est vital de garder à l’esprit qu’il s’agit d’une espèce arboricole. Le terrarium ne doit pas avoir une température homogène, il sera donc partagé en zone, une zone chaude (35° à 40°), une zone froide (26°) et la température ambiante d’environ 30°. Le dragon d’eau a besoin d’avoir la possibilité de choisir la température qui lui convient. Il est simple d’obtenir cela en utilisant une lampe chauffante qui apportera chaleur et lumière, et de la positionner de façon à ce que les plantes permettent de réguler la température. En ce qui concerne l’hygrométrie elle doit être équivalente à 80 %, alors il faut maintenir ce taux d’humidité en faisant régulièrement des pulvérisations.