Comment différencier une couleuvre d’une vipère

La mue chez la tortue
13 mars 2017
Pourquoi les crottes de ma tortue sont elles blanche ?
29 mars 2017

Comment différencier une couleuvre d’une vipère

Contrairement aux couleuvres, les vipères peuvent présenter un danger pour l’homme étant donnée la venimosité de leur morsure. Les couleuvres, quant à elles, ne sont pas du tout dangereuses. Cependant, ce sont tous deux des serpents qui sont répandus en France et il est essentiel de pouvoir les distinguer.

L’aspect physique d’une couleuvre et d’une vipère

Tout d’abord, une couleuvre et une vipère n’auront pas le même type d’écailles. Les vipères ont un grand nombre d’écailles de petite taille, tandis que les couleuvres sont dotées d’écailles de taille conséquente, ce qui leur donne une apparence cuirassée. D’autre part, on peut aussi les différencier aisément en observant leurs pupilles. En effet, les couleuvres ont des pupilles rondes alors que les vipères ont une pupille en fente verticale. Ensuite, on retrouve des différences au niveau de la tête. Les couleuvres ont le plus souvent une tête de forme ovale même si elle peut tendre parfois vers un triangle, en particulier lorsqu’elles sont adultes. Les vipères ont une tête plutôt aplatie, d’aspect triangulaire. Toutefois, ce n’est pas le critère premier qu’il faudra regarder lorsque l’on identifie un serpent et il ne devrait servir que de confirmation. Enfin, on retrouve le corps. La couleuvre a un corps généralement mince et effilé, et peut atteindre jusqu’à 200 cm dans certains cas. Les vipères, quant à elles, sont plutôt trapues et petites, à la longueur de corps inférieure à 80cm. Toutefois, cela reste un critère plutôt subjectif étant donné que le corps d’un serpent varie en fonction de son sexe, de son âge ainsi que de son état général. Comme pour la tête, cela doit demeurer un critère de confirmation.

La morsure d’une couleuvre et d’une vipère

Si jamais il arrive que vous vous fassiez attaquer par un serpent, il vous faudra distinguer le type de morsure pour savoir s’il s’agit d’une couleuvre ou d’une vipère. La morsure d’une couleuvre se compose de deux séries d’empreintes de dents, se dessinant en demi-cercles. Cela est dû au fait que la couleuvre mord avec ses deux mâchoires. En revanche, la vipère a plutôt tendance à « piquer » à l’aide de ses deux crochets. Il faut noter que les morsures d’une vipère ne sont pas toujours suivies d’injection de venin. Elles le font dans environ 60 à 70 % des cas. Dans tous les cas, pour savoir si la morsure présente un danger, il vous faudra analyser la marque de la morsure.