Le lézard

Les maladies de la tortue
19 octobre 2016
Les maladies du lézard
20 octobre 2016

Le lézard

Les lézards comptent une grande diversité d’espèces aux morphologies et aux modes de vie très différents. En adopter un exige quelques connaissances précise en fonction de chaque famille de lézards.

Quel choix faire

Le choix d’une espèce se fera selon sa taille, son type d’environnements, son caractère (peut-on le manipuler ?) et la facilitée ou non d’entretien. Il faudra également intégrer son type d’alimentation. On s’intéressera seulement alors, aux autres critères, telle la couleur et la préférence esthétique qui n’est que superficielle.

lacerta-bilineata-cp-romain-chantemargue-600x450

Modes de vie

Arboricoles, terrestres ou fouisseurs, les lézards disponibles en animalerie sont principalement insectivores, végétariens ou frugivores. Comme tous les animaux à sang froid, ils ont besoin d’une température variant entre des extrêmes propres à chaque espèce. Toute sortie de cette plage leur sera létale (mort de l’animal). Ils ont également besoin d’une lumière leur prodiguant les UV B nécessaires à la métabolisation de la vitamine D. Dans la lumière naturelle, la part d’UV B varie selon la région dont est originaire l’animal. Il faudra donc recourir à de l’éclairage artificiel propre aux besoins de chaque espèce.

Habitat

Un terrarium abritera votre animal et doit être dévolu à une seule espèce. Chauffé, il offrira diverses zones de chaleurs différentes permettant à son locataire de privilégier les coins chaud ou froid, en fonction de son besoin du moment. Il comprendra une lampe à UVB qui lui fournira la lumière conforme à celle de son pays d’origine. Enfin, sa forme et son volume seront compatibles avec son mode de vie et sa taille (une pièce entière peut devoir lui être consacrée).

image

Nourriture

La composition de ses menus dans sa nature et dans le rythme de ses prises, surtout s’il provient de régions désertiques mérite de faire quelques recherches préalables. Il faut également noter qu’il est capable de consommer des aliments pas nécessairement bons pour sa santé, c’est pourquoi il faut lui donner des aliments propre a son espèce (éviter les risque empoisonnement alimentaire). La maîtrise de son alimentation incombe à son seul propriétaire.

Que retenir ?

Il faut faire preuve d’une grande rigueur et oublier toute improvisation pour prodiguer les meilleurs soins à son lézard. C’est la condition affin de profiter à longtemps termes de ce magnifique animal.