Les maladies du serpent

Réglementation tortue
21 octobre 2016
Nourriture serpent
18 novembre 2016

Les maladies du serpent

Le serpent est de plus en plus proche de l’Homme, car il entre dans la catégorie des NAC (Nouveaux animaux de Compagnie). Animal encore assez méconnu de l’Homme, il est important de savoir détecter les différentes maladies qui peuvent toucher ce reptile. Avant de vous procurer un serpent, il est important de repérer le vétérinaire-herpétologue le plus proche de chez vous. Ce dernier est spécialisé dans les reptiles et vous fournira de précieux conseils si vous rencontrez un souci avec votre nouvel animal de compagnie.

Dermatite, maladie serpents facile à reconnaître

Appelée familièrement pourrissement cutané, cette infection se caractérise par du pue sur la zone cutanée du serpent, souvent malodorant. Cette maladie est le plus souvent provoqué par des mauvais paramètres dans le terrarium : stagnation d’humidité par une eau

cwscwcw

renversée ou matériaux (écorces, copeaux) non changés fréquemment. Cette infection peut aussi être due à l’apparition de bactéries ou de champignons, ou le stress de l’animal. Consultez rapidement un spécialiste car un traitement antibiotique est nécessaire.

Dysecdysis, ou problèmes de mue

Les mues incomplètes et difficiles est une des maladies les plus fréquentes chez le serpent : il a des restes d’exuvie sur le corps. L’animal a besoin d’une humidité suffisante dans le terrarium ainsi que de surface ou d’objets pour pouvoir se frotter. Dans ce cas, il est possible « d’aider » la mue, notamment en faisant prendre un bain d’eau tiède à votre animal pendant quelques minutes. Au moment de le sortir, il faut le sécher à l’aide d’essuie-tout ou d’un torchon propre. Ne pas appuyer trop fort mais assez pour exercer une légère pression sur son corps et l’aider ainsi à retirer son exuvie. Si des restes subsistent sur les yeux, il est nécessaire de consulter car il ne faut pas le gratter soi-même.

Blessure serpent, ou écorchures

Ce sont des lésions fréquentes chez l’animal qui peuvent être provoqués dans son environnement : morsures d’autres serpents, présence d’objets coupants. Il est important de trouver la cause de cette blessure, ou traiter le problème. Il est aussi important de ne pas négliger la lésion, car celle-ci peut provoquer une septicémie, pouvant même conduire au décès de votre NAC. Dans le cas d’une lésion propre, il est possible de soigner les lésions avec de la Bétadine rouge diluée dans l’eau. Si les lésions s’aggravent, consultez un spécialiste.

swcwsc

Problème respiratoire serpent

Cette maladie est plus rare, et peut-être provoquée par un « coup de froid », ou cause beaucoup plus rare, par des vers pulmonaires (les pentastomides). Les symptômes de cette maladie respiratoire sont une respiration bruyante, la bouche ouverte, matières visqueuses sortant de la bouche et des narines, manque d’appétit ou encore animal étendu (plutôt qu’enroulé). Une consultation est indispensable pour identifier la cause et proposer un traitement approprié.