La mue chez le lézard

Comment choisir l’espèce de sa première tortue
27 février 2017
La mue chez le serpent
28 février 2017

La mue chez le lézard

Certaines espèces d’animaux perdent, en grandissant, leur peau devenue trop petite, pour la remplacer par une autre, adaptée à leur nouvelle taille. Cela s’appelle la mue, ou exuviation.

Qu’est-ce que la mue ?

Chez le lézard, ce phénomène se produit tout au long de sa vie et principalement au cours de la première année, pendant laquelle il va faire sa mue environ une fois par mois. Le lézard va perdre sa peau par petits morceaux, en commençant par la tête. La périodicité ira en décroissant au fur et à mesure des années. La peau du reptile est constituée de

trois couches superposées de kératine (comme l’ongle ou les cheveux). Lorsque la partie externe perd de son élasticité, le lézard synthétise des couches internes de kératine, puis secrète des hormones qui l’aideront à décoller son ancienne peau.

Combien de temps mue un lézard ?

La mue va se dérouler pendant un temps plus ou moins long selon les espèces, et varie en fonction des conditions climatiques et de la nourriture absorbée par l’animal. La plupart du temps, cela dure deux semaines. Pendant le temps de la mue, le lézard va perdre de son activité et de son appétit. Il peut devenir agressif et s’effrayer plus facilement qu’en temps normal. Le lézard est souvent amené à manger sa propre mue, ce qui lui apporte des protéines et des vitamines et lui donne une nouvelle vigueur.

Les problèmes de mue

Le principal problème de mue peut venir d’un faible taux d’humidité dans l’air, mais aussi d’une trop grande température ou de l’absence de support contre lequel se frotter. Éventuellement, les problèmes de stress ou certaines maladies peuvent en ralentir le processus. Mais dès les premières peaux tombées, l’animal reprend son activité et retrouve son appétit. Après la mue, les couleurs du lézard sont plus vives.