Quel type de terrarium ou vivarium choisir ?

Les différentes maladies du serpents des blès
15 août 2018

Quel type de terrarium ou vivarium choisir ?

Quel terrarium pour ses reptiles ou ses amphibiens?

Le vivarium, qu’on appelle aussi communément terrarium, est sans nul doute l’élément le plus important pour réussir son élevage de reptiles et d’amphibiens. Chaque espèce possède ses propres exigences, c’est pourquoi il est important de bien le choisir. Afin de répondre aux besoins des herpétologistes et de leurs petits animaux, les fabricants ont mis au point de vastes gammes possédant des caractéristiques propres. Beaucoup de personnes achètent hélas leur matériel sans se demander s’il répond aux besoins spécifiques du reptile qu’il souhaite accueillir. Les animaux sont ainsi détenus dans de mauvaises conditions, ce qui peut avoir des conséquences dramatiques sur leur santé.

Le verre et le bois sont les matériaux les plus fréquemment rencontrés mais ils ne sont pas pour autant polyvalents. En effet, certaines espèces sont stressées de voir leur reflet dans le verre, tandis que d’autres ont besoin d’une humidité élevée qui peut endommager un vivarium en bois avec le temps. Il convient donc de bien s’informer sur le modèle à choisir avant d’accueillir son nouveau compagnon.

Le vivarium en verre, idéal en matière d’humidité

Le terrarium en verre est souvent choisi pour son esthétique moderne et passe-partout. Il donne presque l’impression que l’animal vit au milieu de la pièce. Il est également très apprécié pour sa facilité d’entretien. La stérilisation est très facile! Néanmoins, il est plus fragile et cassant qu’un modèle en bois. Il convient particulièrement aux espèces ayant besoin d’un taux d’humidité élevé car il ne retient pas aussi bien la chaleur que le bois. À noter qu’il existe différentes épaisseurs du verre pour s’adapter aux différents gabarits des animaux.

Le vivarium en bois pour une chaleur sèche

Le bois présente un avantage certain au niveau du coût. Il est en effet moins cher que le verre. Il est également moins fragile et est bien sûr hydrofuge et isotrope. Néanmoins, il est bien plus difficile à stériliser, c’est pourquoi il est préférable de ne pas y abriter des espèces très fragiles.  Pour les passionnés qui possèdent plusieurs reptiles, les modèles en bois sont plus pratiques car il est possible de les empiler, contrairement à ceux en verre. Ils peuvent également devenir de beaux éléments de décoration car il est possible de les peindre voire de les sculpter!

L’aménagement, l’étape finale à ne pas négliger

L’aménagement intérieur est enfin une étape cruciale pour le bien être de votre animal. Il existe plusieurs types d’aménagements possibles pour imiter les conditions de vie naturelles: le désertique ou steppique, le rocailleux, le sableux/argileux, le semi-humide