Réglementation lézards

Réglementation serpents
20 octobre 2016
Réglementation tortue
21 octobre 2016

Réglementation lézards

La réglementation sur les lézards

On assiste à une certaine mode en faveur des animaux exotiques, adopter un lézard comme animal de compagnie peut faire très chic. Pourtant ce n’est pas si simple, ni évident. Ces nouveaux compagnons, outre qu’ils exigent des soins vétérinaires très particuliers, obéissent aussi à une réglementation propre aux lézards ( chaque lézard, pogona, gecko iguane et autres ont leur propre réglementation), très stricte pour les posséder et aussi définir les espèces de lézards à protéger.

Les raisons de cet encadrement par la loi.

sef

Leur fragilité et leur rareté exigent un respect absolu de leurs conditions de détention, avec un seul objectif leur bien-être. Pour se faire, il est nécessaire de posséder le savoir-faire et les connaissances techniques propres au lézard et à leur élevage. Les conditions de leur captivité représentent parfois des dangers qui sont loin d’être négligeables. Appartenant à des espèces de lézard protégées, il convient de respecter des règlements et des règles.

La procédure.

c5e78d7f4d276b98252277c379750ddc_large

Il est nécessaire dans un premier temps de remplir une demande de détention, que l’on peut retirer à la préfecture dont on dépend. Ce sera à la Direction Départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations (DDCSPP) d’accorder ou pas le droit d’acquisition. Ensuite, le lézard devra être marqué par une puce, ou un tatouage ou encore une bague selon sa taille. Pour le faire auprès d’un vétérinaire, le propriétaire devra apporter la preuve de son achat et l’autorisation de posséder le lézard. Ce sont les trafics d’animaux exotiques qui ont amené l’administration à adopter cette règlementation en vue de protéger ces espèces. Toutes les espèces de lézards de France sont protégées (Arrêté du 19 novembre 2007).