La tortue grecque (testudo gracea)

Ma tortue se retourne sur le dos que faire ?
3 mai 2017
Les tortues d’Hermann ou Testudo hermanni
5 mai 2017

La tortue grecque (testudo gracea)

La tortue grecque, ou testudo graeca, est une espèce que l’on trouve essentiellement dans le sud de l’Espagne, au Maroc, en Algérie et en Tunisie.  Elle appartient à la classe des reptiles et existe depuis 200 millions d’années. Linné, en 1758, l’a découverte et baptisée ainsi par rapport aux dessins de ses écailles qui lui évoquaient des frises grecques. Ce nom désignait alors toutes les tortues méditerranéennes. Aujourd’hui, on la considère comme une espèce bien distincte. Elle possède un éperon  sur ses cuisses arrière, une écaille au-dessus de sa queue et un plastron semi-amovible. Elle mesure 25 cm environ et pèse entre 5 et 7 kg. Elle possède une longévité exceptionnelle : 100 ans !

Régime alimentaire :

La tortue ne possède pas de dents mais un bec. Elle est herbivore et se nourrit essentiellement de feuilles de végétaux : pissenlit, trèfle ou fleurs. Elle adore également les escargots, les limaces et les vers de terre.
En captivité, elle apprécie les fruits (pomme, poire, tomate), certains légumes (courgette, choux, salade) et diverses fleurs (pissenlit, rose, marguerite).
Son alimentation doit être variée.

Reproduction :

L’accouplement a lieu de la fin du mois de mai à la fin du mois de juin. A la mi-juillet, ces reptiles creusent leur nid (des trous profonds de 8 cm)  afin de pouvoir y pondre leurs œufs, huit au maximum. Ils sont à peu près ronds et leur coquille est blanche. Les œufs incubent ente 60 et 90 jours. A leur naissance, les bébés mesurent environ 5 cm et leur poids oscille entre 6 et 8 grammes.

Habitat :

Elle affectionne les dunes, les maquis, la garrigue méditerranéenne, les pinèdes, les forêts de chênes, les oliveraies et les lisières des champs.

Hibernation :

Elle est précédée de la pré-hibernation où elle commence à réduire sa nourriture et son activité. Sa température est incluse entre 13 et 17°. L’hibernation commence en novembre ou décembre pour s’achever en février ou mars. La respiration et le rythme cardiaque diminuent, l’animal se trouve dans un état léthargique. Sa température est comprise entre 4 et 12°. C’est un phénomène vital, même en captivité, car c’est un animal à sang froid dont la température du corps change suivant la température ambiante. Pour le réveil, il convient d’éviter les chocs thermiques. Pour cela, il faut augmenter, petit à petit, la température, pendant 2 à 3 semaines, jusqu’à 15 à 20°.

Matériel :

Terrarium : Il est utile aux jeunes tortues, pendant une maladie ou un accident et pour la préparation à l’hibernation.  Sa longueur doit être, au minimum, de 5 fois la longueur de la carapace et en largueur, au moins 3 fois la longueur de la carapace. Substrat : il garnit le sol du terrarium. Il doit être constamment humide et renouvelé de façon régulière. Il peut être constitué de terre, terreau, copeaux de hêtre ou fibres de coco.
Cachette : de taille adaptée, elle apportera protection et fraicheur à votre animal. Lampe chauffante : elle lui communiquera la chaleur indispensable à son métabolisme. Une lumière pourvue d’UVB remplacera la chaleur du soleil et lui conférera le calcium indispensable.

Tortue Hermann :

C’est la plus répandue en France. Elle est plus petite, de 15 à 20 cm, et pèse entre 700 grammes et 1 kg. Sa longévité est moindre : entre 30 et 80 ans. Sa carapace, jaune clair, est très bombée et possède des dessins noirs. Au bout de sa queue se trouve un tubercule corné.

Domestication

Pour élever cette tortue, le propriétaire doit justifier de son origine (bon de cession, animal non prélevé dans la nature…). Il faut que ce soit un individu né en captivité doté d’un Certificat Intra-Communautaire et non une tortue sauvage. Dotez-vous d’un terrarium en verre transparent adapté à la taille de l’animal. Quant au matériel requit, vous aurez besoin d’une lampe chauffante réglable, d’un abreuvoir ou d’un bac pour se nettoyé. Le substrat est constitué de terre qui de préférence est dépourvue de copeaux de bois ou d’échardes.